Au secondaire, les élèves sont amenés à s’ouvrir sur le monde. Ils interrogent et interprètent, à l’aide de la méthode historique, des réalités sociales qui correspondent à d’importants moments de changement dans l’histoire du monde occidental, de la préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine. Ils prennent conscience de l’importance de l’action humaine dans le changement social.

En histoire et en géographie, les élèves prennent connaissance du monde qui les entoure depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours entre la première et la deuxième année de leur secondaire. Le but recherché des sciences humaines est de familiariser les jeunes aux différentes perceptions et les concepts que les Hommes ont développé au fil du temps afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Entre la troisième année et la quatrième année du secondaire, le programme insiste sur l’histoire canadienne et québécoise afin d’aider les jeunes à comprendre la société dans laquelle ils vivent.

Puis, lors de leur dernière année, les élèves suivent une histoire plus contemporaine et internationale pour ainsi leur attribuer toutes les notions importantes des sociétés actuelles.

Ces matières offrent des perspectives qui favorisent des discussions, des réflexions et des analyses de l’Homme. L’étude des sciences humaines c’est avant tout l’ouverture de soi-même sur le monde d’hier et d’aujourd’hui. C’est aussi le désir d’approfondir sa culture générale faisant de nous des êtres plus intéressants à rencontrer et à côtoyer.
Dans un monde de plus en plus diversifié et accessible, les sciences humaines sont, de nos jours, des outils indispensables pour espérer cohabiter avec ses « frères et sœurs ». Cette ouverture d’esprit permettra aux enfants de demain de vivre dans un monde plus tolérant et sensible aux différences qui font de nous des êtres fascinants !
En conclusion, il faut donc comprendre que l’étude des sciences humaines est plus que nécessaire de nos jours. Souvent délaissée au profit des sciences exactes, les sciences humaines représentent l’épanouissement de l’Homme en nous indiquant une méthode de travail et une pensée plus raffinée.